S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par (Coralie)

 

En nous beaucoup d'hommes respirent (Marie-Aude Murail)

note: 4Vie d'écriture (Coralie) - 13 avril 2019

Dans ce regard sur son parcours de vie et celui de sa famille, la célèbre autrice Marie-Aude Murail nous offre à la fois une plongée dans la France du début du 20e siècle et dans l'intimité de ses sentiments. C'est une personnalité complexe qui apparaît, façonnée par les mots et la langue de ses ancêtres, puis par les siens. Un ouvrage à lire pour découvrir cette auteure qui a marqué avec une force subtile et un humour croquant le paysage de la littérature pour la jeunesse contemporaine.

Titan noir (Florence Aubry)

note: 5Vies sauvages (Coralie) - 20 mars 2019

Un roman d’actualité alors que notre société s’interroge sur la place à donner aux animaux, à leurs droits et à nos devoirs. Un roman court, mais nuancé sur la question, qui utilise l’évolution du regard d’Elfie pour nous confronter à nos actes, à notre indifférence, voire à notre déni vis-à-vis de la condition de ces animaux sauvages. La construction du récit, à deux voix alternées, permet d’avancer rapidement et de balancer entre deux temps de l’histoire.

Sombre mais nécessaire, ce roman se conclut malgré tout par une touche d’espoir et nous rappelle qu’il n’est jamais trop tard pour changer.

PS, tu me manques (Brigid Kemmerer)

note: 5Ne pas s'arrêter à la couverture... (Coralie) - 14 mars 2019

On pourrait croire à une simple histoire d’amours adolescentes sur fond de deuil, mais ce roman tout en finesse aborde, dans la relation entre Declan et Juliet, tout un panel d’émotions fortes aux accents de réalité. Le thème du deuil et de la culpabilité est traité avec une belle justesse et on se laisse emporter par cette réécriture savoureuse de la jeune fille et du bad boy. A mettre entre toutes les mains, le roman ne se lâche pas facilement !

Le goût d'Emma (Emmanuelle Maisonneuve)

note: 4Papilles curieuses (Coralie) - 3 janvier 2019

Emma, passionnée de cuisine fine, va faire tout son possible pour intégrer la prestigieuse équipe des enquêteurs du guide Michelin. Curieuse et volontaire, elle va parcourir les routes de France pour découvrir restaurants et hôtels afin d'atteindre son but.

Une BD aux traits délicats, mêlants harmonieusement l'esthétique du manga et la BD franco-belge, qui se savoure avec les yeux ! On s'attache vite à Emma, jeune femme décidée qui nous emmène découvrir avec elle les subtilités du goût, de l'odeur, de la beauté d'un plat. L'occasion aussi d'entrevoir le quotidien et de ces femmes (et surtout de ces hommes...) qui sillonnent le pays pour nous faire connaître de nouvelles pépites.

Toute la beauté du monde n'a pas disparu (Danielle Younge-Ullman)

note: 5Mot après mot (Coralie) - 1 décembre 2018

Une incroyable histoire de résilience et de dépassement de soi dans ce roman-survie. Ingrid, au fil des lettres écrites à sa mère, nous dévoile avec un humour grinçant sa relation avec une mère hors-norme, dont le destin a fini par grignoter celui de sa fille. C’est tout un combat que va mener la jeune femme pendant ce camp d’été, contre elle-même, contre les autres et contre la nature qui loin d’être un refuge, s’avère quasiment être un ennemi supplémentaire à abattre. La construction du récit, laissant la part belle aux questionnements, les personnages complexes et l’écriture qui ne cède pas à la facilité tout en restant accessible, offrent au lecteur un roman à savourer avec avidité.

Dans la forêt de Hokkaido (Éric Pessan)

note: 4Contact (Coralie) - 1 décembre 2018

Une histoire courte mais percutante qui pousse au maximum la notion d’empathie par le biais de cette connexion télépathique. L’ambiance sombre et le caractère d’urgence de la situation laissent le lecteur en tension, démuni. Un roman à mettre entre les mains d’ados curieux et ouverts aux phénomènes inexpliqués…

Les figures de l'ombre (Theodore Melfi)

note: 5Les mathématiques ont-elles une couleur ? (Coralie) - 27 juillet 2018

Gros coup de cœur pour ce film décrivant l'ascension au sein de la NASA de Mary, Dorothy et Katherine. Années 60, en pleine course à l'espace, ces trois femmes noires, brillantes matheuses, se battent contre les protocoles et les préjugés raciaux pour mettre leurs connaissances à contribution au même titre que les hommes (blancs !) qui les entourent. Le réalisateur joue avec les codes esthétiques (couleurs, plans...) des sixties qui plongent d'autant mieux le spectateur dans l'ambiance. Les actrices et acteurs, investis dans leurs rôles, portent l'histoire avec nuances et passion. À voir !

Dunkerque (Christopher Nolan)

note: 4Attente angoissante (Coralie) - 7 avril 2018

Christopher Nolan réussit le pari de faire de cet événement historique un film de suspense qui met le spectateur à fleur de peau. Les effets sonores et la musique de Hans Zimmer, soigneusement orchestrés, renforcent le sentiment d'espoir angoissé que l'on partage avec ces soldats en attente d'être évacués. Acteurs connus (Kenneth Branagh, Tom Hardy) comme moins connus campent des personnages auxquels on s'attache d'autant plus qu'on craint de les perdre de vue. Enfin les touches d'humour très british disséminées tout le long du récit permettent des respirations bienvenues.

Ernest et Célestine (Benjamin Renner)

note: 5Mais enfin Ernest ! (Coralie) - 22 décembre 2017

On découvre avec un plaisir curieux l'adaptation du célèbre duo composé de la souris Célestine et de l'ours Ernest. Résultat ? Un film plein de rires, de petits drames, de rêve et d'amitié qui ravira les petits et fera fondre les grands. Un film à regarder en famille pour un grand moment de douceur !

La beauté du geste (Philippe Delerm)

note: 5En vol (Coralie) - 16 décembre 2017

Écrivain-poète et sportif, Philippe Delerm propose dans cet ouvrage une traversée contemplative comme il sait bien le faire, touchant avec les mots et les images la beauté particulière des sports et de ceux qui les pratiquent. Un beau livre à feuilleter en rêvant d'équilibre, de grâce ou de force, mais qui ne laissera personne indifférent.

Le féminisme (Anne-Charlotte Husson)

note: 4Girl power ! (Coralie) - 10 novembre 2017

Cet ouvrage, de la collection "La petite bédéthèque des savoirs" présente avec des illustrations simples et claires l'histoire du féminisme et les figures marquantes qui ont posé les bases de ses réflexions. Cette petite BD synthétique est à mettre entre toutes les mains pour comprendre les enjeux qui sous-tendent cette lutte pour l'égalité, qui souvent s'élargit à d'autres, comme l'anti-racisme ou celle pour la liberté sexuelle.

En mai fais ce qu'il te plaît (Christian Carion)

note: 4Qu'aurions-nous fait ? (Coralie) - 12 octobre 2017

Comme dans "Joyeux Noël", Christian Carion aborde ici un sujet peu traité : l'exode des populations au début de la Seconde Guerre Mondiale. On suit une galerie de personnages attachants, grotesques, grandes gueules... dans leurs choix face à la grande question : partir ou rester ? Fuir l'ennemi ou le tolérer en attendant des jours meilleurs ? La finesse de la réalisation et de la photographie apporte au propos une couleur triste, presque poétique. On sort de ce film plus instruit qu'auparavant, et avec en tête LA question : et nous ? Qu'aurions-nous fait ?

Toxic planet (David Ratte)

note: 4Alors, ça gaze ? (Coralie) - 1 septembre 2017

Quelle meilleure méthode pour parler du pire que de le montrer (mais avec humour) ? Dans Toxic Planet, il est déjà trop tard, les masques à gaz sont de rigueur et l'herbe verte n'est pas loin d'être une légende. La fusion du rire et de l'écologie font de cette BD le combo gagnant pour aborder ces questions.

Mon guide gynéco (Agnès Ledig)

note: 5Avoir toutes les cartes en mains (Coralie) - 25 août 2017

Un petit livre clair et synthétique qui fait le tour de toutes les méthodes actuelles de contraception. A lire dès l'adolescence pour répondre aux première questions ou à explorer plus tard pour adapter son choix à ses besoins.

Patients (Grand corps malade)

note: 5Grande patience (Coralie) - 25 août 2017

Dans ce témoignage à l'humour piquant, le chanteur à la canne retrace les immédiates suites de l'accident qui a donné une autre courbe à sa vie.
L'adaptation récente de ce récit au cinéma est une bonne occasion pour découvrir le musicien en prose et plus seulement en slam.

Le livre du hygge (Meik Wiking)

note: 4Hoo-ga ! (Coralie) - 24 août 2017

Un livre a lire avant l'automne, pour se préparer à l'accueillir avec plaisir. Plus proche du mode de vie que d'une simple tendance, la notion de "hygge" incite à développer son côté casanier, mais attention, avec style !
Ouvrage à dévorer sur son canapé, avec une tasse chaude entre les mains...

One pot pasta (Émilie Perrin)

note: 4Tout en un (Coralie) - 24 août 2017

Des recettes faciles à mettre en œuvre pour redécouvrir les pâtes sous toutes leurs formes !
Un livre à feuilleter avec les enfants, pour cuisiner ensemble.

Dysfonctionnelle (Axl Cendres)

note: 5Au bout du monde (Coralie) - 8 avril 2017

Un roman enlevé, qui fait presque penser à une pièce de théâtre avec ses personnages hauts en couleur et ses situations farceuses. Tout va mal, mais tout va bien dans la famille « dysfonctionnelle » de Fifi : on alterne les histoires malheureuses, voire tragiques, avec de grandes envolées d’amour et de confiance. Le tout dans une ambiance années 80 tout aussi miteuse que joyeuse et populaire, où l’on chante du Johnny à pleins poumons ! L’abondance de personnages, tous imparfaits à leur manière, sont campés en couleurs, en musique, en sentiments.
On ressort de cette lecture attendri et le sourire aux lèvres malgré les thèmes sensibles qui y sont abordés : addictions à l’alcool, traumatismes de guerre, enfermement dans son milieu d’origine… La grande force de ce récit étant sans doute de n’avoir pas inclus l’homosexualité de l’héroïne comme un de ces problèmes, mais bien comme une force d’amour semblable aux autres.

Je sais que tu sais (Gilles Abier)

note: 4L'amertume de la justice (Coralie) - 8 avril 2017

La force de ce récit est dans le non-dit, tout le dessous de l’intrigue est suggéré. Le roman est construit de telle manière qu’il amène forcément des questions et du débat. Les réactions autour du deuil sont également très intéressantes : débâcle des adultes, professeurs ou parents, autoritarisme de la grande sœur.

Sauveur & fils n° 01 (Marie-Aude Murail)

note: 5Petits et grands maux (Coralie) - 8 avril 2017

Plein d’humour comme toujours avec Marie-Aude Murail. Une vraie force dans l’écriture pour dépeindre des gens qu’on pourrait croiser dans la rue. L’angle psychologique permet d’explorer les douleurs de ces âmes. Le roman nous oblige à sortir de nous-même en réalisant que toute personne a une histoire, riche et complexe, tout comme la nôtre.
La dureté du sujet est adoucie (ou pas) par le mysticisme créole, qui saupoudre le récit.
On est transporté dans l’ambiance, que ça soit la région parisienne triste et grise ou l’île de la Réunion, chaude et colorée.

Orgueil & préjugés (Joe Wright)

note: 5 (Coralie) - 11 avril 2014

Au sein de la famille Benett, c'est le début du branle-bas de combat lorsque tombe la nouvelle : un nouveau voisin, le richissime Charles Bingley, vient de s'installer à Netherfield.
Jane, l'aînée des Benett, tombe très vite sous le charme du jeune homme. Sa sœur Elisabeth, en revanche, rencontre les plus grandes difficultés à apprécier Mr. Darcy, le meilleur ami de Charles.

Adapté du grand classique de Jane Austen, ce film est une plongée dans le romantisme anglais du XIXe siècle. La photographie y est soignée et légère, les décors raffinés et élégants, la musique apaisante et délicate. Le jeu des acteurs, parfois un peu plus impulsif que ne le laisserai supposer les conventions de l'époque interprétée, rend les personnages d'autant plus attachants.

Cette histoire, presque un poncif, trouve des couleurs inédites avec cette adaptation cinématographique. On y redécouvre le plaisir de suivre une histoire d'amour aux codes désuets, qui suscite une émotion nostalgique.

Zombillénium n° 01
Gretchen (Arthur de Pins)

note: 3Zombie et fier de l'être (Coralie) - 19 février 2014

Dans ce parc d'attraction hors norme, les créatures de l'ombre donnent le frisson aux visiteurs. Découvrez le quotidien des employés de Zombillénium et les petites misères qu'induit le statut de zombie, loup-garou ou vampire dans un établissement recevant du public... Un bon moment de détente grinçant aux abords des codes du film d'horreur.

La tyrannie de l'arc-en-ciel n° 01
La route de Haut-Safran (Jasper Fforde)

note: 4Le citron vert, parfait pour planer ! (Coralie) - 10 février 2014

Edward Rousseau est un jeune homme Rouge sans histoire. Dans cette société où les citoyens naissent en ne voyant qu'une seule couleur dominante, il est promis à un bel avenir. Mais sa rencontre avec Travis, le jaune destiné au reboot, puis avec Jane, la grise, va bouleverser sa vision sur le système. Un roman pour les adeptes d'anticipation : 'Le meilleur des mondes' revisité, mais en couleurs ! Et puis... après l'avoir lu, vous ne pourrez plus voir les petites cuillères comme avant.

Broussaille n° 05
Un faune sur l'épaule (Frank)

note: 5Une petite voix... (Coralie) - 10 février 2014

Le monde vous paraît triste ? Terne ? À Broussaille aussi. Alors il s'évade, et en couchant par écrit ses rêveries, ses contemplations, il fait la rencontre du Faune... De la poésie mise en images, pour retrouver l'envie de s'émerveiller.

Le génie des alpages n° 03
Barre-toi de mon herbe (F'Murr)

note: 4Alors, ça broute ? (Coralie) - 30 janvier 2014

Qui croirait que les brebis sont si bavardes ? Cassolette, Magouillette, Particule, Salopette, Romuald et tous les autres bêlent dans les bulles, au plus grand bonheur (ou désespoir) d'Athanase, le placide berger à la folle collection de pull-over. Une BD pleine d'humour à découvrir ou à re-découvrir.

Tobie Lolness n° 01
La vie suspendue (Timothée de Fombelle)

note: 5Cours Tobie, cours ! (Coralie) - 25 janvier 2014

Tobie Lolness, du haut de son millimètre et demi nous emmène dans ses aventures au cœur de l'Arbre : tout son peuple est ligué contre lui. Mais pourquoi ? Qu'a donc bien pu faire ce petit garçon ? Le crime de Tobie Lolness : être le fils de Sim Lolness, un extraordinaire savant amoureux de l'Arbre qui les accueille. L'histoire de Tobie mêle fuite, peur, trahison, douleur, mais en même temps amour, amitié, beauté, respect... au final une épopée qui porte un vrai message d'espoir et surtout, ce qui fait sa richesse, il est écrit avec une poésie sans niaiserie, qui donne envie de porter un autre regard sur tout ce qui nous entoure. Les personnages sont tous creusés avec humour, et l'on ressent la personnalité très forte de chacun d'entre eux. : Tobie, Elisha, Rolok, Patate ou encore Léo Blue ou la famille Seldor en sont quelques-uns. L'histoire en elle-même est une très belle allégorie de notre société et pose avec finesse des problématiques contemporaines que vous ne manquerez pas de reconnaître. Enfin l'auteur parvient à décrire la vie et la beauté avec simplicité, et pare son récit de couleurs, de sons et de saveurs attirantes, à vous donner envie de boire un bon jus d'écorce noir en vous levant le matin !

Un baiser à la figue (Raphaële Frier)

note: 4Snif snouf ! (Coralie) - 18 janvier 2014

Monsieur Cyril a vraiment un long nez. C'est un peintre de talent mais tout le monde se moque de lui ! Pourtant ce grand nez lui permet de sentir tellement de choses... Monsieur Cyril désespère, jusqu'au jour où il rencontre Roxane.

Cet album aux illustrations sensibles et délicatement colorées aborde avec poésie la souffrance d'être différent, et finalement, l'acceptation de soi et de l'autre.
Une belle histoire d'amour où la beauté se cherche dans le regard de l'autre. Un album qui fera rêver les petits et éblouira les adultes.

Oeuvre non trouvée

note: 5Hippolène deviendra grande (Coralie) - 18 janvier 2014

Hippolène vit dans un grand arbre, dont elle ne voit pas la fin. Elle aime partir avec son papa pour chasser la glousse, rire, et se balader dans les feuilles... jusqu'au jour où sa grand-mère meurt. Hippolène est très triste. Tellement qu'elle se transforme en goutte de chagrin et tombe de son arbre. Qui sait où elle va atterrir ? Avec la belle histoire d'Hippolène, Claude Ponti évoque le deuil, les expériences et découvertes qui font grandir, le tout servi par des illustrations fines et colorées.

Bright star (Jane Campion)

note: 4Poétique Angleterre (Coralie) - 4 janvier 2014

La jeunesse du poète Keats et l'histoire de son amour pour Fanny, sa jeune voisine, vous enverront faire une excursion dans la romantique Angleterre du XIXe siècle. Un film tout en finesse, à la photographie soignée, colorée et délicate.

Pluto n° 01 (Naoki Urasawa)

note: 5Hommage à Astroboy (Coralie) - 4 janvier 2014

Dans un monde où humains et androïdes cohabitent, l'inspecteur Gesicht est chargé d'une enquête : retrouver le meurtrier qui s'attaque aux plus puissants robots du monde. Le trait, expressif, nous attache aux personnages, quelle que soit leur nature. Un univers sombre, marqué par les souvenirs traumatisants d'une guerre passée et un juste traitement de questions aussi difficiles que l'intolérance, le racisme et la vengeance, font de ce manga un incontournable.

Bride stories n° 01
Bride Stories (Kaoru Mori)

note: 4D'autres mariages (Coralie) - 4 janvier 2014

Asie centrale, XIXe siècle, Amir, 20 ans, doit se marier à Karluk, 12 ans. Au travers des yeux de Smith, un explorateur anglais, on découvre les traditions, les costumes et les rites du mariage sur la route de la soie. Un dessin soigné, humour et poésie sont au rendez-vous dans ce manga historique et exotique.

Oeuvre non trouvée

note: 4Bien vivante... (Coralie) - 3 janvier 2014

Nathalie Salmon-Hudry apporte son témoignage sur notre monde : être handicapée à Tahiti, ce n'est pas la même chose qu'en métropole. Nathalie est handicapée moteur, et son ouvrage suit la trame de sa vie, de sa naissance à aujourd'hui. Un livre à lire si vous voulez vous ouvrir à une autre vision du monde, que vous souhaitez découvrir d'autres facettes de votre République, et de la sociabilité, mais aussi faire une petite plongée dans la culture polynésienne.

Miss Charity (Marie-Aude Murail)

note: 5 Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal (Coralie) - 3 janvier 2014

Ce roman, écrit par la talentueuse Marie-Aude Murail, nous décrit la vie d'une jeune londonienne, Charity. Une fille couvée pour ne pas dire cloîtrée par ses parents dans la société bourgeoise de la fin du XIXe siècle. Inspiré de la vie et de l’œuvre de l'auteure anglaise Béatrix Potter : un livre à lire, à la fois pour découvrir une autre époque, rendue avec humour, et vous donner envie de (re)feuilleter l’œuvre de Béatrix Potter.

Longs cheveux (Benjamin Lacombe)

note: 4Je ne suis pas une fille ! (Coralie) - 3 janvier 2014

Loris aime ses longs cheveux blonds, mais il déteste qu'on le prenne pour une fille ! C'est vrai quoi, les garçons aussi ont le droit d'avoir les cheveux longs, comme Tarzan ou Samson. Un joli livre aux illustrations fines et poétiques pour traiter de l'apparence et des préjugés.

magasin des suicides (Le) (Jean Teulé)

note: 4Une corde monsieur ? (Coralie) - 17 décembre 2013

Si vous voyez la vie en noir, ce film est fait pour vous ! Dans une ville où tout est gris, où l'activité la plus courante est le suicide sous toutes ses formes, le magasin vendant les meilleurs accessoires pour parvenir à ses (sa) fins est florissant. Jusqu'au jour ou y naît un garçon débordant de joie de vivre... Adapté du roman de Jean Teulé, ce film d'animation vous ravira par sa débauche de couleur, son ton grinçant et ses personnages truculents.

Retour Haut